Blog de Casalink

Inside Casalink

Découvrez l'actualité immobilière à la demande

5 Erreurs Commises Par Les Acquéreurs – Et Comment Les Eviter

DeathtoStock_Creative Community7

Lorsque vous êtes à la recherche d’un bien immobilier, assurez-vous de prendre en considération les erreurs trop souvent commises par les acquéreurs, pour ne pas les reproduire.

Le marché immobilier est un marché en mouvement et sous la pression d’un environnement économique, technique et réglementaire complexe et évolutif. Le marché fluctue fréquemment, c’est pourquoi il est difficile de prédire si le marché va favoriser les acheteurs ou les vendeurs.

Nous vous donnons un coup de pouce en identifiant les pièges à éviter lorsque l’on est en recherche active d’un bien sur le marché immobilier.

Découvrez 5 erreurs commises par les acquéreurs, erreurs que vous pouvez largement éviter lors de l’achat de votre futur logement.

 

1. Ne pas construire son projet

Vous souhaitez devenir propriétaire d’une maison ou d’un appartement ? Un tel achat ne se fait pas sans une part de réflexion en amont. On ne commence pas à visiter des logements sans avoir établi le cadre des recherches et dressé la liste des critères qui dessinent le projet.

Pour préparer au mieux son projet, il convient de définir la localisation de votre prochain logement (centre-ville, périphérie, campagne, zone urbaine…), et le quartier où l’achat est envisagé, de déterminé la taille et le type de logement recherché. Gardez à l’esprit qu’il faudra certainement abandonner quelques exigences pour rester dans son budget.

 

2. Regarder des biens hors budget

Votre recherche immobilière peut se transformer en une expérience traumatisante si vous n’êtes pas réaliste. Pour éviter de nombreuses déceptions, il est primordial de connaitre son budget et d’adapter ses recherches en fonction du prix. En sous-estimant cette étape, vous perdrez beaucoup de temps et d’énergie à chercher des biens qui ne vous correspondent pas.

Il est conseillé d’analyser au préalable vos capacités de financement. De combien avez-vous besoin pour acheter votre maison ? Par qui allez-vous passer pour votre prêt ? Avez-vous dans votre entourage des personnes capables de vous aider financièrement ?

Une fois votre plan de financement limpide, vous pouvez vous lancer dans votre recherche.

 

3. L’achat impulsif

Les primo-accédants peuvent être impressionnés par les premières visites car ils réalisent l’importance d’un tel projet. Mais a contrario, ne pas acheter maintenant, c’est risquer de se retrouver dans un cycle de location quasi permanent.

Une fois que vous avez déterminé le type de bien que vous voulez, l’emplacement que vous désirez, et le budget, vous pouvez à ce moment précis étudier une sélection de plusieurs biens.

L’achat impulsif est risqué alors ne vous précipitez pas. Prenez le temps de comparer d’autres biens, avec les mêmes caractéristiques, énumérez les points positifs et les points négatifs des différents logements puis prenez soin d’évaluer le bien seul mais aussi dans son environnement. Avant d’aboutir à la signature finale, accordez-vous un dernier temps de réflexion.

 

4. Ne pas avoir de vision sur le long terme

Qui dit achat dit réflexion sur votre avenir et sur votre situation. Vous devez penser sérieusement à ce que vous souhaitez construire dans les 5 à 7 prochaines années, tant sur le plan professionnel que personnel. Toutes ces variables sont à prendre en compte lors d’un achat immobilier.

Par exemple, il serait préjudiciable de devoir vendre votre maison au bout d’un an car vous aviez antérieurement fait une demande de mutation qui vient d’être acceptée ou parce que vous n’aviez pas prévu l’éventualité d’avoir des jumeaux.

Devenir propriétaire est un investissement, et un investissement se rentabilise. C’est que ce qu’on appelle l’amortissement.

 

5. Ne pas se renseigner sur le quartier

Outre le fait de se sentir bien dans votre maison, il est essentiel de vous sentir à l’aise dans votre quartier, dans votre rue ou même dans votre immeuble en cas d’achat d’un appartement.

Ne fixez pas seulement votre choix sur la maison, examinez aussi le voisinage. Le secteur est-il sûr, bien maintenu, modérément calme et proche de votre travail ? Y-a t-il des magasins, des commerces et des écoles ? Vous êtes en droit d’aller questionner vos éventuels futurs voisins sur la vie du quartier ! Est-il animé ? La propriété sera-t-elle facile à mettre sur le marché quand vous voudrez la vendre ?

 

Avez-vous acheté une maison ou appartement dernièrement ? Partagez vos expériences dans les commentaires ci-dessous 🙂

 

3 autres articles peuvent vous intéresser:
– 8 Conseils Simples Pour Rafraîchir Votre Maison l’Été
– 7 Techniques Essentielles Pour Capturer Les Meilleures Photos De Votre Bien
– La Check-List Des Questions à Poser Lors Des Visites Immobilières

Achetez et vendez plus vite et sans frais d'agence

En savoir plus
Jet dit :

Excellent artivle !

Geoffrey dit :

Merci beaucoup 🙂 J’espère qu’il pourra vous aider !
Geoffrey

BARRIERE dit :

Article très intéressant et pertinent !!

Laisser un commentaire

*
*
*